Retour sur le salon nautique 2019 – Le seul lieu où l’on parle bateau sur la moquette

Patrice Arnoux en plus d’être un collègue à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de Loire-Atlantique et d’avoir assuré la promotion du CMN au sein de la DDTM en tant vice président sport de l’association sportive et culturelle de la même DDTM , est moniteur au club Sports Nautiques Sablais. C’est un habitué du Nautic . Pour ceux qui ne connaitraient pas la salon, pour la voile c’est hall 1 et hall 2…

pour ce qui est de l’accastillage. A ce qu’il paraît un véritable rayon de bijouterie pour les connaisseurs. Le reste est consacré aux moteurs, ce qui fait un peu le désespoir des “voileux”. Pour Patrice, ce salon est l’occasion de rencontrer les grands noms de constructeurs de bateaux (Bénéteau, Jeanneau, Dufour Yachts, Alubat, Wauquiez…) mais aussi de découvrir de véritables artisans   marins représentés par les petits chantiers navals essentiellement bretons. C’est le plaisir d’écouter des professionnels parler avec passion de leurs bateaux qu’ils connaissent de A à Z, des bateaux construits à l’unité, sur commande, des bateaux bien finis, de découvrir le parcours courageux et audacieux  de ces passionnés pour se lancer dans l’aventure de la conception et de la construction de bateaux. Ce qu’ils proposent : des bateaux de 6 à 8 mètres, sorte de mixte entre modernité et tradition.

Le salon nautique permet d’admirer le RM 11.80,  élu bateau de l’année 2020 et construit à la Rochelle.

Et puis, il a ceux qui révolutionnent, bouleversent  l’architecture navale, comme l’architecte David Raison (et petite fierté pour les Nantais, David Raison a fait ses études à l’école centrale de Nantes ) dont les bateaux aux étraves plates et spatulées s’inspirent des “scows” américains. Ce nouveau type de bateau à nez ronds, a remporté la course Jacques Vabre 2019.  C’est tout l’intérêt du Nautic de pouvoir découvrir les nouvelles tendances, les nouveaux bateaux très sportifs.

Pour Patrice, ce salon était un peu particulier, puisque son club faisait l’acquisition d’un nouveau bateau, un Océanis.38.1 (cf. photo) du constructeur Beneteau dont une des caractéristiques techniques est d’avoir un petit tirant d’eau. Exposé dans le cadre du salon, Patrice était présent sur le stand, chargé d’accueillir les stagiaires de son club, les élus de sa région qui avaient fait le déplacement, afin de faire découvrir ce nouveau venu. Ce salon reste un bel évènement pour tous les passionnés de bateau, avec un temps fort, l’élection du marin de l’année !

Anne-Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 3 =

%d blogueurs aiment cette page :