Le convoyage de Naoned vers Brest – 26 juin au 30 juin 2020

Equipage : Jean Pascal, Christophe, Eric, Françoise, Anne-Charlotte

Après avoir dû laisser Naoned au port plus longtemps que prévu à l’aube du Printemps puis repris le chemin de la mer à petite allure au seuil de l’été, le convoyage de Naoned en cette fin de juin sent bon les vacances et surtout la liberté

Nous embarquons dès le vendredi soir avec tellement de bonheur que notre arrivée tardive ne nous empêche pas de dîner à plus de minuit grâce à Christophe qui a fait mijoter du thon avec des tomates et autres légumes !! Cette première nuit sera courte avec un réveil fixé à 6h mais nous avons tellement hâte.

Pluie battante dès l’aube, Nao est à couple avec une petite sardine … et ça y est c’est parti, nous voilà déjà bien secoué dès la sortie du Crouesty !!

Une bonne et rapide navigation nous permet de croiser l’Ile de Groix avant de rejoindre Bénodet et en face l’adorable village de Sainte Marine.

 

Nous repartons au petit matin voyant doucement sortir de sa torpeur Bénodet à babord et Sainte Marine à tribord. Nous attendons avec impatience de voir la pointe du Raz, mythique passage vers la Bretagne nord et la mer d’Iroise. Il fait beau et ensoleillé, nous surfons sur les vagues et Eric est tout à son bonheur d’être à la barre !!

Que d’émotions !!

Cela mérite une bonne pause dans le petit port de Morgat. Nous y retrouvons en fin de soirée de frère d’Hervé, architecte habitant Crozon. A sec de produit vaisselle, il nous amène bien aimablement un pot d’herbes de Provence rempli de produit à bulles.

C’est si drôle d’entendre leurs histoires de frérots à l’adolescence. Des soirées comme on aime tant au CMN autour d’une bonne cocotte … rougail réunionnais d’Eric !!!! et de belles rencontres.

Il est bien temps d’aller se reposer avant d’aborder notre navigation vers le tas de Pois. La pause s’impose…un petit mouillage pour le déjeuner incluant baignade pour certains.

Quel joli paysage que ce passage du tas de Pois où se dessinent de majestueux rochers sculptés par la mer.

Petite virée classique en mer d’Iroise qui nous permet d’aborder Camaret puis le petit et grand Minou avant de rentrer dans la rade de Brest. Quelques rayons de soleil nous accompagnent avec le petit crachin breton qui sonne la fin de la récréation.

Ca y est, Naoned est arrivé à bon port pour l’été. Ouessant se profile déjà à l’horizon pour les équipages qui vont suivre …

   Merci à tous pour ces moments partagés :-))

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + douze =

%d blogueurs aiment cette page :