Ils sauvent des vies en mer et sur le littoral : n’oublions pas la SNSM

Tout le monde le sait au CMN – même les néophytes, puisque c’est une des choses qu’on apprend dès la première  navigation : en cas de problème grave, il faut utiliser le canal 16 sur la VHF pour appeler le CROSS, ou téléphoner au 196. Et tous ceux qui ont profité de l’intervention des Sauveteurs en Mer savent ce qui leur doivent.

 

Outre la surveillance des plages et autres actions de sauvetage indispensables, la SNSM (= Société Nationale de Sauvetage en Mer) a pour mission première le sauvetage en mer. C’est le seul organisme de sauvetage en mer agréé en France. La SNSM compte 3 350 sauveteurs embarqués bénévoles, qui interviennent jusqu’à 20 milles nautiques de la côte à partir des 218 stations de sauvetage de la SNSM. Chaque station dispose d’un équipage de 10 à 40 bénévoles opérationnels.

Grâce à leur savoir-faire, leur adaptabilité, leurs équipements mais aussi leur engagement profond, les Sauveteurs en Mer sont capables de répondre efficacement à toute situation de sauvetage, qu’il s’agisse d’une panne, d’une voie d’eau à bord, d’un échouement, d’une évacuation médicalisée ou sanitaire, ou encore d’une chute à la mer. A titre d’exemple, en 2017, 9 000 personnes ont été secourues, au large et depuis les postes de secours, par les Sauveteurs en Mer de la SNSM.

Ces personnes formidables ont besoin de dons pour maintenir leurs capacités de formation, d’entraînement, indispensables pour assurer les compétences des sauveteurs et donc la sécurité de tous. Pour information, un don à la SNSM ouvre droit à une réduction de 66% pour le donateur redevable de l’impôt sur le revenu.

Pour faire un don :  https://don.snsm.org/soutenir

Retrouvez les conseils de la SNSM pour préparer sa navigation ou faire face en cas de souci : https://www.snsm.org/conseils-0?field_type_of_advice=29

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 13 =